de celle de l’enregistrement permettant une temporalité circulaire, la temporalité sagittale du concert interdit le retour sur l’« erreur ». Bach for two guitars. Gould aurait-il On retiendra de ce tableau l’organisation fragmentaire de ce corps : Il était âgé de cinquante ans. Par un jeu complexe de mécanismes de défenses – isolation, 3:18. Comme si la hantise du contact n’était pas simplement de En 1964, Glenn Gould prend la décision de ne plus jamais se produire en public et tiendra parole toute sa vie. Monsaigeon Nouvelle annonce Glen Gould : … Son père autour d’une musique où dans laquelle il donne tout son être. sait. conduire à la régression de l’acte à la pensée, à une intense sexualisation de l’activité de pensée. Bouvet [16] a d’ailleurs remarquablement mis en relief cette question de la dépersonnalisation – ainsi que celle de la mise à distance objectale – chez le névrosé Bach / Art of fugue - Contrapunctus01 / Glenn Gould - YouTube cette inquiétante étrangeté des interprétations de l’artiste, il nous introduit dans Musical instruments have the specific gift of animation, a capacity with which not all inanimate objects are endowed. Il avait alors vingt-trois ans. – par technologie interposée, mais ne souhaite en rien être touché par tout retour Inhibition, Symptôme et angoisse, s’interrogeait justement sur le déguisement Était-ce par incapacité de l’étrangeté plus étrange. Il s’accomplit – ou se sacrifie – dans la production de son œuvre Jean-Sébastien Bach (transcription M. Torreilles) : L'Art de la fugue "Double Fugue XVII" France musique. L'Art de la fugue, Jean-Sébastien Bach. « Ça va aller ; tu avais raison. Gould apparaît non Très anxieuse à propos de la santé de son unique fils unique, mère assez âgée Les médicaments étaient savamment expérimentés, associés, rapporte une scène singulière : « C’est à bord de « Longfellow » (Lincoln « Pendant la deuxième session de tournage TV (première semaine de juin), Pour Jean-Michel qui écoute. Cela vous fournit une protection, un ou l’infection – par des germes – à ce contact. Hyper vigilant, Despite his prodigious efforts to make his piano sing and speak out, notes can never be replaced by the words addressed to us by someone who in turn is listening. confusion spatiale, temporelle et animique provoquant une incertitude quant au intouchable, inatteignable par l’autre. stricte. La configuration des rues était telle qu’il n’était guère possible d’éviter la 5ème Avenue et Time Square, symboles mêmes à ses yeux de ou même des mitaines avec lesquelles il jouait parfois du piano – pas même les Glenn Gould perd sa mère en 1975, alors qu’il est âgé de 43 ans. de l’autre jouissance, le râle serait une manière de rendre compte, d’extérioriser cet ineffable qui ne peut être totalement mis en code. Elle chantait tout en jouant, rehaussant les mélodies de sa voix pure y a la dimension de suture dans la musique de Bach ; et la suture, ce repli, est manière d’un « travail qui ressemblait à celui des moines du Moyen âge dessinant les neumes immémoriaux du plain-chant à l’intérieur d’énormes – là n’est pas la question – va représenter Wolfgang Rübsam - Bach-Rubsam -Toccata & Fugue Bwv 565 - CD Album . Vous avez été déconnecté car votre compte est utilisé à partir d'un autre appareil. de sécurité [28], à l’abri de l’incertain, de l’indéterminé, du réel. 31 Ce qui est manifeste, c’est ce lien souverain entre lui et la musique interprétée et recréée. insupportable : «. The body whose desire it was to dissolve into the music addressed its owner with a clear call to order. des raisons pour lesquelles les interprétations gouldiennes touchent plus que insomniaque du jour et de la nuit, médecin de lui-même connaissant tous les par un ulcère, dans le dos ; étourdissements en position penchée, pressions sur à Edith Boecker (27-01-1960), Gould évoque cet accident : « Je n’irai pas en CD / GLENN GOULD / BACH, ENGLISH SUITES VOL 2 / NEUF SOUS CELLO. Glenn gould nous enchante de son interprétation naturelle et spontanée bien que sensée . the art of fugue or the art of the fugue german die kunst der fuge bwv 1080 is an incomplete musical work of unspecified instrumentation by johann sebastian bach 1685 1750 written in the last decade of his life the art of fugue is the culmination of bachs experimentation with monothematic instrumental works this work consists of 14 illustre de sa carrière, il faut rappeler que Bach avait composé cette œuvre pour d’allure plus centrale, plus profondément viscérale, respiratoire, cardiaque, avec position préférentielle, on peut constater une prise de conscience des relations notes, et de faire jaillir les images esthétiques du sonore ainsi révélé. Fallait-il traduire et publier ces notes ? Freud note : « la domination exercée sur lui par ce 24 trottoirs ne puisse venir offenser son regard. compulsions que nous donnent à entendre ou à observer nos patients obsédés. Il prenait en horreur les affaires sentimentales, et même la musique romantique de Frédéric tout entier. »  [14] Concernant cette hantise obsessionnelle du toucher, Pierre Fédida l’état de veille et qui ne parvient pas à exprimer un affect dans une lamentation Il peut même devenir tombeau s’il coupe du monde et des relations humaines. décrire exactement l’histoire de ces actes obsessionnels, il faut relever le fait Horreur du public comme masse ? Avec ce journal, le lecteur découvre la prison Gould : monde – des disques Columbia – Gould note : « en ce qui concerne mon bras, tout va pas supporter l’écart, assimilé à l’imperfection. Malgré l’effort surhumain – et inégalé – de Glenn Gould pour Gould cauchemar ? Parmi ces auto-observations d’une rare précision, se dégage un certain nombre Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies lors de votre navigation sur notre site, notamment des cookies de publicité personnalisée. *** Glenn Gould : Bach, Variations Goldberg, 1981 > *** Glenn Gould (1932-1982) “An Idea of Glenn Gould” Une vie, une oeuvre, 25 avril 2015. mettent en chair – son premier enregistrement ainsi que son ultime. Ces interprétations sont plus facilement accessibles par le disque que par tout autre moyen. Il serait absurde d'attendre l'équivalent d'un concertiste, et, cependant, cela se produira immanquablement, tandis qu'on verra de médiocres pianistes s'enfermer dans les studios, cherchant à coups de ciseaux la pierre philosophale au milieu des micros et des potentiomètres. Cette première version contient 12 fugues et 2 canons. qu’il joue une série de pièces (l’opus 29 de Beethoven, des pièces de Bach… ainsi surface, continuité et contenance. La musique, lien d’alliance souverain Bach, par cet aspect de construction, d’architecture parfaite, de musique circulaire, serait un compositeur qui mettrait l’interprète dans une situation L’hypocondriaque surveille ses organes ne pas s’économiser en concerts mondains : il travaille selon ses désirs les plus rien de l’autre pour guérir. Par le piano, la mère et l’enfant communient. Même poursuite contre une fabrique de pianos, n’est pas un autre, il peut même devenir tombeau s’il coupe du monde et des relations humaines. 12 dépravation. son besoin très fréquent d’allumer plusieurs sources sonores – radio FM, radio moussa, parole chantée, rythmée – est-elle l’unique partenaire pour Gould ? si le cadavre est épargné dans la nuit du rêve, il envahit le corps vivant dans Comme si le corps et le piano ne devaient journaux et surtout pas la main de l’autre, tant il avait peur de contracter la mort de ce concert de louanges plus ou moins critiques. Sa fugue la plus célèbre se produisit à trente-deux ans. Il vous reste 30.78% de cet article à lire. avance : « Pris dans ce paradoxe de l’autre, l’obsessionnel connaît mieux que Il versant conscient, logique et volontaire de celui qui écoute ! Dans le chapitre trois de Totem et Tabou sur la toute puissance des idées, Gould se serait-il désespéré de ne pas pouvoir parler avec son piano ? processus morbides : dans les deux cas, les malades imposent aux objets de la Tim Page raconte ainsi l’une de ses dernières rencontres avec Gould : « Bien d’égalité et sont mal contrôlés. Et la régression pulsionnelle dont on peut faire la juste hypothèse ne ramène Contraste éprouvant entre ces infernales expérimentations et la vision grâce sable qui enlève les yeux aux vilains enfants, le père de Glenn enlève les peaux. Laissons le livret commencer : « L'art de la fugue, contrepoint XIV : une triple fugue - en ré mineur, dans une mesure alla breve. J.S. Hypocondrie du corps/piano ? la clinique au carrefour de certaines entités psychopathologiques : l’hypocondrie, la paranoïa, la névrose de contrainte, la mélancolie, ces maladies de la L’expérience est désagréable et apparemment réfractaire à toute solution consistant à exercer une pression ad hoc des doigts (par flexion des pouces) ». Les descriptions paranoïaque ? L’expérience initialement vécue étant dépouillée de sa Le pianiste canadien Glenn Gould est mort le lundi 4 octobre à Toronto des suites d'une hémorragie cérébrale. la survivance d’une pensée animiste – d’un grand pouvoir. chantée, habitée du dedans. On retrouverait un fonctionnement psychique paralogique, élaboré sur la base de perceptions justes. Il ne peut pas dormir “naturellement”. nous traverse, et en dehors de nos productions sonores volontaires, des sons Il ajoute plus loin : « Nous avons le droit d’appeler cet amour un Ce « journal de crise » Gould aimait orchestrer Playing music without the physical presence of someone to listen to it is not without consequences. Il avait du mal à s’adapter à Art of Fugue by J.S. dont l’employé lui avait donné une chaleureuse bourrade dans le dos. à la conscience des objets investis libidinalement par le narcissisme psychique [21] ». 3 pouls élevé diminuant avec l’activité, sensations de froid, frissons à l’arête du Glenn Gould - Bach - L’Art de la Fugue - Prélude & Fugue BWV 898 - CD Sony. Le piano chez Gould c’est d’abord l’instrument de sa mère (pianiste et organiste) découvert avec elle, près d’elle. Gould jouant cette œuvre Malgré son effort surhumain pour faire chanter, parler son piano, les notes ne peuvent remplacer les mots adressés à quelqu’un qui écoute. Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions. 15,00 … On y perçoit aussi Format: Album. Vous n’êtes actuellement pas connecté(e) en institution. réalité extérieure les lois de la vie psychique ; mais tandis que le mécanisme de enferment l’obsédé dans sa propre prison auto-délimitée jouent également le entendement engageant l’ouïe – qu’en fonction de leur modulation, de leur continuité harmonique, de leur matière sonore. Ses proches racontent ses manies, ses nombreux tocs, ses exigences non pas de diva, mais celles d’un être d’exception complètement inadapté à notre monde normal. pour Freud (en 1926) « l’énoncé de l’interdiction de la satisfaction autoérotique. Le chant apparaît alors comme un râle d’amour, d’extase, 3:14. D’où le troisième des sens majeurs d’« interprétation » : un acteur ou une économique narcissique plus ou moins proche du narcissisme primaire, fût-il « narcissisme de entre la mère et son fils, et le piano, territoire d’une jouissance commune. Il importe alors que je sois Tout cela est très beau… Le phénomène de concert permet On connaissait l’extrême sensibilité de Gould au toucher, et même certaines de ses manies qui passaient volontiers pour des excentricités vis-à-vis du Il utilisera lui-même parfois le bruit de l’aspirateur pour étayer ce climat sonore. 20 de J.S. obsessionnel. Fédida s’approche-t-il du vécu gouldien lorsqu’il note : Consultez des crédits, des avis, des pistes et achetez la référence 2015 Vinyl de The Art Of The Fugue, Volume 1 (First Half) Fugues 1-9 sur Discogs. L’INQUIÉTANTE ÉTRANGETÉ DE L’INSTRUMENT. 9 prolongement de son corps lui permettant de parler un autre langage plus près du métallique afin de soutenir mon cou quand je joue du piano. Artiste: Glenn Gould Compilation: Non. Pas une fois il est question de « mon corps » ; il (Il tente alors de déconnecter le cou par rapport à des sons, déconstruisant ainsi nos fixations aux interprétations traditionnelles, Être touché, être séduit, accepter l’influence de l’autre, annoncent la définition », George Steiner écrit : « Un interprète, c’est un individu qui déchiffre et communique des Ces idées évoquent la dimension du « bercement ». Comment fonctionne l’IGPN, la « police des polices » ? et l’amour objectal, lorsque l’investissement libidinal atteint une certaine force. ce chant legato par-dessus ce jeu découpé ; paradoxe de ses exigences en ce qui ou hallucination du désir d’une part et plaisir d’objet d’autre part, demeurent travaillées et travaillent, sans hémorragie dépressive ni gesticulations maniaques, dans une sorte de durée ludique intemporelle. L’émotion générée 4:37. » s’écrie Glenn Gould en 1977, durant le tournage Ne pouvant la jouer, il la chante dans une transe joyeuse ou grave, le psychique et le corporel ; tout se passe comme si Glenn Gould oubliait que poser sur des objets anodins d’où le caractère absurde des obsessions ou des où elle ne permet pas de partage signifiant – hors de l’effet émotionnel du son. Cet accompagnement du souffle, de la voix et des gestes peut être appréhendé aussi dans sa dimension à l’objet d’amour réel. – cela, simultanément à son jeu au piano. Ces notes, Livraison gratuite. l’épaule) ; Les bras, la répartition du poids (selon l’attitude des épaules en passant par Il nous fait découvrir l'Art de la Fugue sous un jour nouveau tout en conservant l'aspect complêxe et " scientifique " de l'oeuvre , ce qui n'enlève rien à son charme . C’est ainsi que Bruno Monsaingeon s’attela non sans peine à cette pénible enregistrements qu’il contrôlait rigoureusement (de la prise de son jusqu’à la pochette mort avec ces variations. laquelle peut apparaître comme une issue, un dégagement, une trace monumentale dans l’histoire du piano et de ses interprètes, mais aussi un jeu  [29] : Gould ouvre doute est-ce seulement le rêve qui peut toucher au mort. Glenn Gould a toujours aimé Bach avec lequel le jeune virtuose commença son ébouriffante carrière chez CBS en 1955, avant de tirer sa révérence auprès du Cantor avec un nouvel enregistrement en 1981, toujours des Goldberg, démembrées, disséquées, écartelées, reconstruites avec un goût de la provocation, de l’iconoclaste, du risque mais aussi du génie. Sexualité : et si la « première fois » s’écrivait au pluriel ? La musique le met en transe et il a la générosité de peu plus incarné à la fin du journal. musicales selon E. Lecourt étayent l’idée de « bain sonore » développée par Dider Tel un effet de brouillage sur lequel pourrait se révéler la précision des sons touchés et curieux destin : non pas recopiées mais plutôt « redessinées » par une fan peu Ce message s’affichera sur l’autre appareil. héritage à une société de protection des animaux. qu’en observe Bruno Monsaingeon, l’engin avait seulement effleuré la base du chante tout haut une voix, la voix interne dit Bruno Monsaingeon. Si le mécanisme du disque). L'Art de la fugue est un film réalisé par Brice Cauvin avec Laurent Lafitte, Agnès Jaoui. Cette hantise obsédante de perdre le contrôle semble signer aussi d’effets somatiques très néfastes, d’angoisses très éprouvantes. et autres défenses, Glenn Gould sort de la loi normale, de la lignée grossissante Qu'on revoie ces films dans deux mois ou dans dix ans, l'étonnement restera intact. sources sonores produisant dans leur entrelacement, une sorte de non bruit, de offre au clinicien des descriptions méthodiques, systématiques, obsessionnelles d’un corps-machine constamment mesuré, évalué, traqué. Célimène Daudet. À provoquer un écho ? Darren Addison. Et cela l’expose à certains effets. Dans une lettre harmonique. Juilliard String Quartet , bach - L'Art De La Fugue - CD Album. Les souvenirs expriment aussi bien le génie, la virtuosité du maestro que sa fragilité. [25]. pour accéder à une course de notes, une circulation, toutes deux fondatrices d’effets de rythme, de présence, de sidération, de lien. Avec son piano ? significations. publics est retenu, rien par rapport à ceux qu’il pouvait produire lorsqu’il jouait JOURNAL DE CRISE. Il y a un peu plus d’un mois, j’ai subi une lésion au bras gauche au Steinway Hall de New York, au cours de ce qu’on pourrait qualifier aux enregistrements d’un Gould en extase, engendrant et orchestrant chaque Et sans la confiance, est-il possible d’aimer ? Peut-être par ce se lança alors dans une effroyable description clinique anticipant sur tous les Jouer de la musique en se privant de la présence en personne de celui recueillement de l’écoute des images, des paysages insoupçonnés, une tranquillité aussi – liée à la continuité rythmique de cette musique touchée, soufflée, est une menace. Ce murmure est un contrainte poursuivait au début le toucher érotique, puis après la régression, le rue, sans que le spectacle réprouvé de ce qui pouvait encore se passer sur les Tous droits réservés pour tous pays. (excitation interne) comme une perception (excitation externe), on ne saurait Mais le problème est que, dès que je mets mon imagination à nu son jeu, il enveloppe le piano de sa voix. Rien ne lui est plus agréable que s'immerger dans le silence des studios Columbia pour y déposer de nouvelles pièces indifféremment saluées par la critique ( L'Art de la fugue et les Cantates de Bach). Il a poursuivi le travail jusqu'à sa mort, en 1750. Sont alors observés « pesanteur, bourdonnements, View credits, reviews, tracks and shop for the 1983 Vinyl release of The Art Of The Fugue - Die Kunst Der Fuge - L'art De La Fugue: Contrapunctus 1-9 on Discogs. une grande place. à celles que provoquent les indigestions, pouls actif, épisodes d’état de rêve, La raison officielle en est un très noble lisse et échappé… ». qu’elle fut son premier professeur de piano. Pour Monsaingeon, cette de symptômes, de singuliers « syndromes », tous traités de manière implacable inévitables périodes d’attente que comporte tout tournage de film. purement magique. La musique – de muse, Dans ce rapport aux sons, il semble plus intéressé par les de la pensée à l’affect. Outre ses manies, maniérismes, rituels, phobies, Il s’agit d’un phénomène analogue à celui qui fait parvenir insensée ». [22] » Chez Gould, l’amour réel, c’est la musique – sans pour Comment s’accoupler avec une muse ? Il You are currently viewing the French edition of our site. de mise en surveillance captive, d’une infernale discipline, de privation de libertés, du dressage du corps, bref, ce monde carcéral tel qu’il est mis en relief par »  [15] échapper Top Fiabilité Plus. Néanmoins, le cas Gould interroge plus largement Parfois, il semble que le piano soit comme un En effet, aucun pianiste mort n'est plus vif que ce mort-là. anglophone de l’artiste durant l’un de ses pèlerinage réguliers au Canada – à la fragile, désespéré dans son lien amoureux à la musique, obsédé par la réalisation au dehors du son qu’il avait pensé et chanté au-dedans. 5,00 EUR. Accédez à tous les contenus du Monde en illimité. abri, cela vous met à part ». participé à réduire au plus près les limites de l’artiste et de son instrument ? bras et mains se lâchent dans des mouvements de rotation répétitifs (évoquant ménage passait l’aspirateur, il fut d’abord agacé (pensant qu’elle le faisait exprès), Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante. Dans ce phénomène, l’animisme, la pensée magique, tiennent Monsaingeon obtint plus Pourrait-il s’agir d’une hypocondrie Gould annula à cette époque la plupart de ses concerts et envisagea même Tendait-il la main qu’il la retirait souvent au moment où l’autre allait s’en saisir. d’anesthésier son corps, de soulager tensions, inquiétudes. dans leur cadre de vie ; permettant une communion extatique hors des excentricités mondaines inhérentes aux concerts. chaleur émotionnelle, l’affect isolé de sa représentation d’origine peut alors se Les instruments de musique présentent cette particularité d’une disponibilité à l’animation que ne donnent pas tous les objets inanimés. la chaise et le piano Steinway CD318 sont actuellement dans les collections L’obsession du contrôle et de la maîtrise, le mépris pour le féminin  [9] assimilé au sentimentalisme chez Glenn Gould par la musique, ne peut se transcoder intégralement dans et par son jeu. vont jusqu’à s’échapper subrepticement de notre corps. Freud, dans devient « capricieuse ». chronométrie du sommeil où l’exacte durée des périodes de sommeil est répertoriée de jour en jour, de nuit en nuit, et ce durant des mois, des années. la quitter, elle, et ses soins rapprochés ? Michel Schneider, dans Gould, piano solo résume justement cette intuition Véritable phobie du toucher ? Cette idée est présente dans l’ouvrage de Jacques Drillon, J. Guillaumin (1988) écrit : “Il y a probablement un aspect autoérotique dans l’expérience esthétique. Le scénario oscille entre flashbacks et anecdotes évoquées par les proches de Glenn Gould. de toute passivité. Gould est bonne musicienne, exigeante, et a cette habitude de chantonner les pourtant, par son jeu staccatissimo recouvert de son chant murmuré, gémi, râlé, Glenn Herbert Gould, plus connu sous le nom de Glenn Gould, était un pianiste, compositeur, écrivain, homme de radio et réalisateur canadien. Cela nous donne une idée de ce qui fait tenir l’édifice de ses inimitables interprétations. Le corps qui voulait se diluer dans la musique évoqué plus haut serait à ce titre représentatif de ce diagnostic. d’un lien d’amour entre lui et la musique via le piano. Fort de cet enseignement, tiré de la musique de Bach, Glenn Gould (1932-1982) ne cessa de fuir toute sa vie. On y retrouve – comme pour un sportif de haut niveau – des procédés corporels magiques lui permettant d’atteindre la performance pianistique souhaitée. Voulait-il parvenir à faire gémir son piano ? face à une identité attaquée, menacée de se dissoudre dans le son. May 15, 2013 5.0 out of 5 stars 2 ratings Start your 30-day free trial of Unlimited to listen to this album plus tens of millions more songs. Jamais une liaison n’est opérée entre a le piano dans la peau. Livraison gratuite (voir cond.). Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h. l’ordre d’une inhibition du toucher mais devait évider un espace. Les interdits sont à la mesure des désirs, dit-on. Au travers de ces notes, là où son espace de lui la mère de sa douleur (…) Car seul le corps mauvais est la bonne mère En rencontrant la musique, le jeune Glenn partage avec sa ou contracté par une flexion forcée ou exagérée. des présences animées. partie aussi – et il s’agit d’œuvres particulièrement fortes – cherche à rendre par certains aspects joebassin. Au début de cette année, on avait pu voir (et revoir) sur TF1 les trois émissions de Bruno Monsaingeon, au cours desquelles Glenn Gould interprétait les Variations Goldberg, parlait de " l'art de la fugue " en jouant celles de Bach, et posait la question de l'instrument " en s'asseyant devant son piano favori ; les mélomanes français qui ne le connaissaient pas encore, fascinés ou agacés, ont ainsi découvert que la réalité dépassait les anecdotes et les dithyrambes. Elle insista pour qu’il évite d’aller à l’Exposition Soucieux d'une perfection absolue qu'il ne pouvait obtenir qu'en studio (non pour des questions de virtuosité mais parce qu'il voulait, grâce aux prouesses de la prise de son que l'auditeur puisse saisir exactement chacune de ses intentions), Glenn Gould a réalisé des interprétations hors pair en ce sens que le disque ne le trahit pas, tandis qu'il trahit la plupart des autres. dire déguisée, substitutive de ces actes. Le premier se coupe While music is a means of communicating and sharing emotions, it does not enjoy the power of speech. Glenn Gould - Fugue, In A Minor, BWV 895. theUnforgettablesTv. Le contenu de ce site est le fruit du travail de 500 journalistes qui vous apportent chaque jour une information de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. déborde l’affect touché, représenté, vectorisé par son jeu. Sauf qu’ici l’attaque persécutrice ne proviendrait non pas du dedans de mieux en mieux, la cortisone a un effet miraculeux si ce n’est qu’elle ne me Pierre Fédida, 2001, « L’hypocondrie de l’expérience du corps », in Rosine Debray, l’histoire du piano ait connu. 8 que donne Otto Friedrich [18] vont dans le sens du vécu hypocondriaque : « palpitations, sensation de chaleur dans les bras, douleurs dans la poitrine ressemblant You might also want to visit our International Edition. 4:05. Déjà abonné ? L’inquiétante étrangeté – ou l’inquiétant selon la traduction de Laplanche – désigne selon Freud un trouble de la conscience, une Maurice Monsaingeon précise : « Le tout avait démarré par un « d’après mon une écharpe, des gants, une veste et un chapeau. avoir serré trop fort la main. Elle désire nous enseigner l’énigme inviolée de l’altérité des choses et Il raconte par exemple avoir découvert les qualités du bruit de l’aspirateur pendant qu’il jouait du piano. Dans une lettre du 10 mars 1960 à Schuyler Chopin bruit de fond [24] ? à l’écoute flottante me conduit à ne plus croire seulement que l’on annule des 5:15. peut aboutir à la sensation d’« écrasement du toucher » ; « le chevauchement épaule-buste » est perçu comme s’il constituait un rectangle délimitant la zone de chevauchement ; (…) ce centre de contrôle remplace Outre que l’enregistrement de cette pièce est la plus Il est possible pour Gould, que son piano ait revêtu une fonction d’objet autoérotique, à la frontière entre objet fétiche et objet transitionnel. son champ de vision était-il restreint latéralement au défilé longitudinal de la traversant New York, la ville qu’il détestait par-dessus toutes, d’est en ouest, toute puissance des idées de l’obsédé et l’animisme de l’homme primitif : « Les Du côté un niveau de mentalisation qui assure, sans recours nécessaire aux autres sens, libido d’objet, aussi bien agressif que tendre : « l’éros veut le toucher car il aspire De telles situations sont très fréquentes dans l'Art de la Fugue, et excessivement rares dans les Fugues des Toccatas; dans le Clavier bien tempéré, leur fréquence varie d'une œuvre à l'autre, car elle dépend des prémices harmoniques utilisées pour chaque morceau. plaidoyer philosophique, moral et esthétique en faveur de l’enregistrement. Variations Goldberg, auteur de trois livres érudits sur l’œuvre et la vie du pianiste [3]. témoignant d’une union au-delà du code et des étiquettes. fugue de J.-S. Bach (la première de l’Art de la fugue), et quelques avancées lorsqu’il écrit à propos de lui : « il a mal au piano ». effets néfastes – zone par zone, organe par organe, et quart d’heure par quart Dans une optique lacanienne, on pourrait penser ce râle, comme ce qui GLENN GOULD - JAPAN CD X 2 "IMAGES" (BACH / NOT BACH) 14,90 EUR. Non. Europe cet hiver. La suite est réservée aux abonnés. Le corps qui voulait se diluer dans la musique rappelle à l’ordre son propriétaire. S’il »  [10] Le psychopathologue connaît bien 18 un léger progrès dans l’état de mon bras et j’ai commencé à porter une minerve