Une des spécificités du gothique normand (fin du XIIe siècle - début du XIIIe siècle) est la présence d'une tour centrale (qui peut cependant se rencontrer ailleurs en France, comme c'est le cas à Laon). Les zones humides (marais, prés-salés, tourbières, baies) sont des refuges pour de nombreux amphibiens et une multitude d'oiseaux nicheurs ou migrateurs (râle des genêts, spatule blanche, avocette, héron butor, etc.). Dès cette époque furent fondés des évêchés à Rouen, Évreux, Lisieux, Sées, Bayeux, Coutances et Avranches. C'est une ville administrative et industrielle importante, avec une grande usine automobile (PSA), et une nouvelle spécialisation dans la haute technologie. Enfin, le 24 juin 1204, les troupes de Philippe Auguste entrent à Rouen, après avoir vaincu la résistance de ses habitants. Plus au sud, mais encore dans le Calvados, s'étend la campagne de Falaise, puis dans l'Orne, l’Hiémois, la plaine d'Argentan, la campagne d'Alençon et enfin, au sud-est de l'Orne, le Perche, des collines duquel de nombreux cours d'eau se dispersent pour aller rejoindre la Manche (Touques, Dives, Orne) ou la Seine (Eure, Avre, Iton, Risle). Une autre devise est souvent utilisée : « Viriliter et Sapienter » (Courage et Sagesse), locution latine qui se trouve sur la tapisserie de Bayeux (Hic Willelm dux alloquitur suis militibus ut præparent se viriliter et sapienter ad prelium contra aglorum exercitu, [Ici, le duc Guillaume s'adresse à ses soldats afin qu'ils se préparent courageusement et avec adresse au combat contre l'armée anglaise]). La Porte des Champs a été construite après le transfert du château sous l'autorité du roi de France Philippe Auguste (1204). Administrativement, la partie continentale reste un duché à part entière. Samuel de Champlain quitte le port d'Honfleur en 1604 et, avec Pierre Dugua de Mons, participe à la fondation de l'Acadie de l'autre côté de l'océan Atlantique. Dès 950, ils érigeront des donjons en pierre (voir aussi Logis seigneurial). Informations pratiques La Normandie peut également connaître ponctuellement des événements exceptionnels comme des périodes de grand froid ou des épisodes de sécheresse, événements qui relèvent de la variabilité climatique et non d'une situation générale[39]. nécessaire][83], diverses associations contribuent à la sauvegarde du normand en organisant des cours et des discussions, et en éditant des disques de chansons et des recueils, dans un contexte régional fortement marqué par la disparition progressive des locuteurs. Il existe en 2019 plusieurs lieux de culte orthodoxe et un certain nombre de paroisses orthodoxes en Normandie. Du fait d'une tradition agricole ancestrale, la Normandie est la région d'origine de nombreuses races animales d'élevage ou de compagnie. Elle est particulièrement bien située sur le segment des courts séjours : plus de 65 % des séjours des Français en Normandie sont des courts séjours (8 points de plus que la moyenne nationale)[100]. La population de la région Normandie est de 3 328 364 habitants (les Normands) en 2013 d'après l'Insee, auxquels s'ajoutent environ 164 000 habitants sur les îles Anglo-Normandes. Il y a cinq aéroports internationaux en Normandie continentale : L'aéroport de Deauville tentait depuis les années 2010 à s'imposer comme l'aéroport de référence de la région[65], mais le Conseil régional préfère désormais chercher à constituer une autorité aéroportuaire commune aux aéroports de la région pour faire jouer leur complémentarité[66]. Les îles Anglo-Normandes sont divisées en deux bailliages dépendant de la Couronne britannique, Jersey et Guernesey, dont les capitales sont Saint-Hélier et Saint-Pierre-Port. Le chef-lieu est fixé à Rouen, tandis que l'hôtel de région est situé à Caen. La toile peinte lors d'un séjour au Havre par Claude Monet en 1872, Impression, soleil levant, donne son nom au mouvement impressionniste[30]. Le plus important est le centre tibétain implanté à Aubry-le-Panthou dans l'Orne. © AFP - Ludovic Marin La population normande a … De ce fait, certains paysages (prairies, bocages) se retrouvent à l’identique dans nombre de parties de la Normandie qui comprend un certain nombre de « pays » bien caractérisés. À la suite de conquêtes, le territoire sous souveraineté normande s’agrandit jusqu’à faire à peu près coïncider l’une et l’autre : La Normandie est un important duché du royaume de France de 911 à 1204, sur lequel l’autorité du roi demeura cependant toute théorique. Plus anecdotiquement, la pointe de Barfleur se situe exactement aux antipodes des îles des Antipodes. Lors des élections régionales de 2010, les conseils régionaux des deux régions normandes sont dominés par les listes de gauche, menées par le Parti socialiste. S'agissant du culte juif, il se trouve en Normandie cinq synagogues. L'anglais est la seule langue officielle du bailliage de Guernesey. C’est aussi à cette époque que commence la christianisation de la province : les historiens savent qu’en 314, Rouen a déjà un évêque[21]. Les fouilles ont aussi révélé la présence de nombreuses statuettes de déesses-mères en terre cuite, dans les tombes et les maisons normandes. En 911, le chef viking Rollon conclut un accord avec le carolingien Charles le Simple. Aux morts de la guerre s'ajoute la chute du taux de natalité déjà commencée au XIXe siècle. Bien qu’utilisant la plateforme des Regio2n, ces rames de 10 caisses disposeront d'un haut niveau de confort. Ces derniers domaines sont également défendus par plusieurs associations culturelles (TecNor, Terroir Histoire et Tradition de Normandie, Les Haches du Cotentin, Magène, Association Régionaliste Alfred Rossel, Le p'tit capé d'Brix, Société Jèrriaise, Société Guernesiaise, etc.). Le Pays d’Auge réputé pour ses bons produits du terroir n’est qu’à quelques kilomètres de là. L'orogenèse icartienne a intéressé la Hague, où affleurent les plus vieilles roches de France (à l'instar du Trégor mais surtout du bailliage de Guernesey qui comprend Sercq et Aurigny). La Normandie tient une place importante dans le mouvement artistique. À cette époque, des fermes, des systèmes parcellaires et de vastes nécropoles sont implantés dans le territoire, formant un premier maillage de sites couvrant l'ensemble des terroirs normands[13]. La Normandie (en normand : Normaundie, en anglais : Normandy[Note 1]) est un territoire géographique et culturel, situé dans le Nord-Ouest de la France et bordé par la Manche ; il a traversé différentes époques historiques, malgré une absence de reconnaissance administrative entre la Révolution française de 1789 et la réforme territoriale de 2015. Les régiments normands prennent leur part, et au-delà, à l'effort de la nation. Le bassin est alors une vaste plaine dominant à peine le niveau de la mer. Située au nord-ouest de la France, elle est bordée par la Manche. Le premier sceau de son troisième fils Richard Cœur de Lion ainsi que des témoignages contemporains attestent qu’il fit d’abord usage d’un écu à un seul lion. Ces abbayes normandes adoptèrent la règle de saint Benoît. Le Havre, dont le centre-ville, reconstruit après la guerre, est classé à l’Unesco, s’est mué en une ville tendance en l’espace de quelques années. Dépendances autonomes de la couronne britannique (le souverain britannique détenant parmi ses titres celui de duc de Normandie), elles ont gardé des traditions et des lois normandes. Enfin, dans les campagnes normandes de l’Antiquité, les fana (petits temples à plan centré, en général carré, de tradition celtique) sont nombreux. La gouvernance des trains Intercités normands va être transférée à la région de Normandie[57]. La chanson Ma Normandie, de Frédéric Bérat, se chante officiellement à Jersey. Carte des Villes et Villages Classés en Normandie : Grand Site de France, plus beaux villages de France, plus beaux détours, villes d'art et d'Histoire et Jardins Remarquables Chaque région possède également un préfet de région, nommé par le gouvernement, dont le rôle est de représenter l'État et de s'assurer du bon fonctionnement des services déconcentrés, comme la coordination des services de police. La desserte des îles Anglo-Normandes est assurée depuis les ports de Granville, Carteret et Diélette, vers Jersey (Gouray et Saint-Hélier), Guernesey (Saint-Pierre-Port), Aurigny et Sercq. En outre, un certain nombre d'abbayes normandes ont été construites à proximité de la Seine, facilitant grandement leur pillage et leur destruction. En plus de ces lignes ouvertes au trafic des voyageurs, certaines sont réservées au fret (par exemple la desserte d’Honfleur) ou bien fermées. Puis ils occupent la région pendant plus de trois décennies (1417-1450). Selon René Musset, « la Normandie est née d'un hasard historique : le don d'un territoire à un chef de bande scandinave, Rollon, mais d'un territoire qui, de longue date, se dessinait[23] ». Dès 486, le Nord de la Gaule passe sous le contrôle du chef franc Clovis. L'occupation se passe très mal et prend fin en septembre 1873. Kantar-TNS – Suivi de la demande touristique – 2016. La liaison avec la Grande-Bretagne et l’Irlande est assurée par les ports de Cherbourg (593 000 passagers), du Havre (822 000 passagers), Caen-Ouistreham (970 000 passagers) et Dieppe (278 000 passagers)[60]. L’activité du régionalisme normand vise essentiellement à mettre fin à la partition de la Normandie datant de la création des régions administratives françaises en 1956 et d’obtenir la réunification des actuelles régions de Haute et de Basse-Normandie. Il en va de même pour les reliefs du pays d'Auge et des pays de Caux et de Bray mais dans de moindres proportions (jusqu'à 1 100 mm/an). Le long de la Seine, le Marais-Vernier, dans le Roumois, offre des paysages pour partie agraire à champs ouverts (openfields), où les cultures céréalières se mêlent à l'élevage bovin. Il y fit d’ailleurs ériger un château et deux abbayes. ), tandis que le premier employeur industriel haut-normand est Renault, qui dispose de quatre usines (Sandouville, Cléon, Grand-Couronne et Dieppe). Les frontières continentales historiques de la province de l'Ancien Régime épousent assez fidèlement celles de la région administrative contemporaine. La richesse de la Normandie, son passé commun avec les rois français d'Angleterre, sa proximité géographique avec l’île expliquent cette situation particulière. Au miocène (il y a 5 à 20 millions d'années), le réseau hydrographique actuel, dont la Seine, est mis en place. Savoir lequel des deux blasons est le plus ancien demeure un sujet de polémique et de recherche historique pour certains. Les surfaces y sont presque horizontales ou très peu ondulées. Surtout, il envahit en 1066 l’Angleterre, dont il devient le souverain, sous le nom de Guillaume Ier d’Angleterre. Les constructeurs utilisaient les matériaux locaux : silex, craie, calcaire, brique, torchis. La Normandie se trouve à l’ouest du continent européen et au nord-ouest de la France. À l'est (Haute-Normandie), le Bassin parisien est une vaste dépression où se sont accumulées des roches sédimentaires d'origine marine, lacustres, lagunaires et fluviatiles[46]. Archipel de la Manche à l'ouest de la péninsule du Cotentin, les îles Anglo-Normandes font partie du massif armoricain. Autrement dit, le seigneur français confisque les terres de son vassal, en application du droit féodal, et donne ces domaines au neveu du Plantagenêt, Arthur Ier de Bretagne, à part la Normandie qu’il se réserve. La Normandie joue un rôle important durant la guerre de Cent Ans (1337-1453). Le chauffage des bains ou de certaines pièces emprunte le procédé de l’hypocauste romain (villa suburbaine de Vieux-la-Romaine)[17]. La Normandie représente 60 % des surfaces de lin textile en France. Les Normands raffineront le plan des premières basiliques avec l’abbatiale Saint-Étienne de Caen, commencée en 1067, qui servira de modèle aux cathédrales anglaises de plus grande taille dont la construction débutera vingt ans plus tard. La Basse-Normandie, dirigée depuis 1986 par l'UMP René Garrec, est remportée par Laurent Beauvais. Il y a 200 millions d'années, durant le jurassique inférieur, alors que le Massif armoricain est émergé, ce qui deviendra le Bassin parisien est une mer. L' Église érythréenne orthodoxe, église orientale autocéphale, est par ailleurs accueillie dans ce département par le diocèse catholique de Rouen sur la paroisse Sainte-Marie des Nations à Bihorel[85].