L’on comprend d’autant mieux alors combien celle-ci doit affirmer et transmettre les valeurs de la République en son sein. Elle incorpore les hésitations de l’école et de ses personnels, mais plus largement celles de tous les éducateurs, parents y compris. Une société démocratique ne peut progresser dans l’illusion du « côte à côte » : une société démocratique ne peut pas se résumer à une collection d’individus, uniquement rassemblés par centres d’intérêts ou par l’arbitraire. La transmission des valeurs n’est pas une question théorique. C'est en s'appuyant sur lui qu'on peut avoir une réflexion sur les valeurs et créer du sens commun. Car si l’éducation coûte cher…nul ne souhaite essayer l’ignorance ! Mais de rappeler simplement la belle invitation d’Alain Savary : « agir est difficile, mais l’inaction est sans espoir ».L’Ecole ne saurait être autre chose que la fabrique de l’espoir et de la confiance. Elle n’est pas l’apanage exclusif de :�'��O`|{@E�Œ�뽆��3��_��2�n��%��J�o�'��`HC�t�[email protected]��Ďc�nE��~�ck�6��cq��M�t���-� �H}� De plus, les élèves de ce niveau se doivent d'acquérir l'ensemble des compétences, des valeurs et des attitudes essentielles pour leur réussite scolaire. Pas plus les ghettos de pauvres que les ghettos de riches. Intégrer la question dans la formation. Ces contradictions sont connues de chacun de nous, jeunes y compris. An article from journal Enfances, Familles, Générations (Enfance et famille autochtones), on Érudit. de la nature et les comportements pour la préserver, de la nourriture et de l’eau…. (Régis Debray, « Le moment fraternité » Gallimard 2009). L'intervention de Robert Rochefort, vice-président des Semaines Sociales et directeur général du CREDOC 1 , lançait la … C’est chacun de nous qui est visé parce que ce sont nos valeurs, les valeurs de la République qui sont touchées. façon de concevoir et d’organiser la transmission des valeurs. La transmission implicite des valeurs de l’École de la République dernier rapport d’ Enquête de victimation et de climat scolaire auprès d’élèves de cycl e 3 des écoles élémentaires (Debarbieux, 2011) étudie les violences cachées4 (« série d’agressions de bas niveau, mais de grande répétition ») dont les conséquences Ils savent que les déclarations de principes sont oubliées parfois par ceux là mêmes qui s’en affranchissent là où ils devraient être exemplaires. Jean Houssaye. » (loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 - art.2). Une exposition du MUNAÉ. L’école de la République est la résultante de plusieurs épisodes historiques, tissés d’engagements politiques collectifs et … (nouvelle fenêtre), Découvrez notre application mobile & tablette. Un séminaire national sur la mesure, l’analyse et la prévention des discriminations sera organisé à l’automne 2016, ainsi que plusieurs rassemblements, au cours de l’année, des réseaux académiques concourant à la transmission des valeurs et principes de la République. - d’assurer une véritable formation initiale et continue de tous les personnels scolaires concernés par cet objectif, avec des formations conjoints avec les personnes d’autres institutions éducatives culturelles et sociales. La formation des enseignants doit prendre en compte cette dimension du métier. Contre dix années d’obligation scolaire, tous les élèves devraient posséder un solide socle de compétences pour assurer une culture démocratique commune et les moyens d’exercer leur rôle de citoyens. Ses contenus n'engagent pas la rédaction. Elle incarne un des piliers essentiels de la démocratie. Pour être en capacité de faire partager les valeurs de la République, l‘Ecole n’a d’autre choix que d’être scolairement et socialement juste. Nous sommes à l’époque de la démocratie des individus, de la différenciation très affirmée des modes de vies dans le même temps que le commun ne semble partagé que par les marques publicitaires ou le rappel à l’ordre. 0 Cette situation met l’Ecole en position délicate : elle cristallise toutes les insatisfactions en tant que représentant d’une République qui oublie parfois que la devise républicaine est un tout et qu’il est illusoire de penser faire vivre la liberté et l’égalité si on oublie la fraternité. h��U�k�0�W��=ɲd�P L'édition participative «Laïcité» sur Mediapart est une publication de la Ligue de l'enseignement. H��U�r�0}�W�ԩ�V�,��d&:C�������!4���\~�Za�%�"���ڳ�=��O7pvָju� ����݂���Ka��. C’est évidemment aussi le sens que doit prendre l’alerte lancée le médiateur de la République , Jean-Paul Delevoye, dans son dernier rapport : « notre société est fracturée mais jamais cette réalité na été aussi aigue…l’époque où le vivre ensemble se fondait sur l’existence de règles communes…semble révolue…la loi n’apparaît plus comme le bouclier du plus faible contre le plus fort, mais comme une nouvelle arme aux mains du plus fort pour asseoir sa domination contre le plus faible… ». - une éducation à la solidarité par l’ouverture au monde et aux autres, par la prise en compte des injustices et de la détresse, par l’entrée dans la mémoire des conquêtes démocratiques et sociales, rappelant qu’elles sont le fruit de l’engagement des générations qui se succèdent. Depuis les attentats qui ont visé le coeur des valeurs républicaines, l’Ecole et ses partenaires sont plus que jamais mobilisés autour de celles-ci. �@�y�/w���h�M�����zO��|_pҀ��__��ZtMѭ���n���Dw}2J~��r5�6�� ���7� Interaction Famillc-Ecole: La Transmisslon des Valeurs au sein de la Famille Maud Warin RESUME: Dans ce rapport, 1'auteur expose la methode de sa recherche documentaire concernant le role que jouent la famille, l'ecole et les autres lieux de socialisation du jeune dans la reussite scolaire et plus largement dans la constitution du "rapport a 1'activite" individuel. Quand on se propose d'examiner Les valeurs à l'école (ouvrage à paraître), parmi toutes les questions qui se posent à ce sujet, s'il en est une qui semble rapidement incontournable, c'est bien celle des choix que fait l'école dans son fonctionnement quotidien et dans sa mise en œuvre dominante. French leaks Elle doit aussi redevenir un investissement premier de notre pays. Nous savons depuis longtemps qu’elles sont indissociablement liées à la question sociale. De la transmission des valeurs. Si elle ne fait pas ce choix là, elle se discrédite et se délégitime. Après les attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015 qui ont frappé notre Nation, Manuel Valls et Najat Vallaud-Belkacem ont annoncé, le 22 janvier, de nouvelles mesures pour mettre la laïcité et la transmission des valeurs républicaines au cœur de la mobilisation de l’École. La crise de la citoyenneté, dans les contenus et les contours que nous lui cherchons, se révèle dans cet environnement. - une éducation à l’exercice de la citoyenneté, par l’éducation civique assumée par toute l’équipe éducative de l’Ecole, par l’exemplarité du fonctionnement démocratique des institutions, dont l’Ecole, et des associations et par l’accès au droit. que faut-il en retenir et en faire partager ? endstream endobj 246 0 obj <>/Metadata 33 0 R/Outlines 39 0 R/PageLayout/OneColumn/Pages 241 0 R/StructTreeRoot 42 0 R/Type/Catalog>> endobj 247 0 obj <>/Font<>>>/Rotate 0/StructParents 0/Type/Page>> endobj 248 0 obj <>stream (« La foi laïque »). Cet écrit s'est révélé assez juste au regard des attentats survenant à l'issue. Cette mission essentielle est dans l’article 2 de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école de 2005 (« Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l’école de faire partager aux élèves les valeurs de la République »). L’Ecole laïque est en première ligne car c’est elle qui concourt à la formation de citoyens éclairés. L’échec scolaire précoce et cumulatif de 15 % des jeunes, issus pour la plupart des familles les plus défavorisées atteste la permanence de l’effet des inégalités sociales sur les parcours scolaires. Bref, cela suppose de passer à l’acte et de ne pas cantonner, à l’École moins qu’ailleurs, la laïcité et les valeurs républicaines au ciel des idées. Si un minimum de cohérence n’est pas rétabli, alors nous payerons tous le prix d’avoir laissé des générations entières « naître sous X » en matière de valeurs. L'École a toujours eu la triple mission d'instruire, d'éduquer et de socialiser. La vie scolaire et la transmission des valeurs de la République Le CPE et la lutte contre le harcèlement scolaire (Guide de mise en place) Les thèmes des Groupes de Pratiques Professionnelles 2017 - 2018 Liste des animateurs GPP de l’Académie de Créteil année 2017 - … Comment imaginer cette « capacité à être et durer ensemble » qu’évoquait Renan à propos de la nation ? L’espoir d’un progrès humain toujours possible et e la confiance en soi, dans l’autre, dans la loi commune. A cet égard, l’Ecole, les autres institutions éducatives et culturelles, dont les médias et les mouvements d’éducation, pourraient prendre en compte les dimensions les plus essentielles d’une éducation à la citoyenneté démocratique capable de fabriquer du commun en s’appuyant sur le singulier, du semblable et respectant le différent. En 1985 déjà, Antoine Prost notait que « notre société est schizophrénique…on ne peut inculquer dans et par l’Ecole, d’autres valeurs que celles de la société elle-même, et il est vain d’espérer faire le contrepoids par l’Ecole, aux tendances d’une société. Il y a beaucoup d’hypocrisie dans certaines manifestations d’inquiétude au sujet du risque communautariste surtout de la part de ceux qui, par exemple, n’appliquent pas la loi de la République sur le seuil minimal de logements sociaux dans les villes ou qui se rappellent qu’ils vivent dans une République laïque uniquement quand ils évoquent « les autres », des musulmans. 251 0 obj <>/Filter/FlateDecode/ID[<5255C9A6ECFC1B4E874ABD8808106385>]/Index[245 13]/Info 244 0 R/Length 52/Prev 56792/Root 246 0 R/Size 258/Type/XRef/W[1 2 1]>>stream Ce rapport est le fruit d'un travail collégial des groupes de l'IGEN (mené en séminaire en avril 2015) … - de transformer des pratiques de mesures des acquisitions fondées sur la notation de l’échec et la « constante macabre », - de penser enfin les conséquences d’un véritable droit à l’éducation et la formation tout au long de la vie sur l’éducation initiale, - d’assurer dans l’Ecole le travail scolaire, - de faire des établissements scolaires de véritables maisons des savoirs sur leurs territoires. Ce n’est plus une question politique, c’est la première des questions sociales ». Des rapports du Haut Conseil de l’Evaluation de l’Ecole à la fin des années 90 à la consultation nationale conduite par Claude Thélot en 2004, des travaux de chercheurs auditionnés et plus ou moins entendus par les ministres depuis 20 ans au récent rapport de la Cour des comptes…notre pays sait à peu près tout de son Ecole : de ses qualités comme de ses défauts. De plus, la délocalisation matérielle, la mondialisation des échanges, des données, des images et des informations créent un évident besoin de relocalisation personnelle et spirituelle. « Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l'école de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Je remercie la Société des Écrivains de la Mauricie pour l’invitation à cette rencontre, autour de la question de la transmission des valeurs. Une Ecole qui soit un espace protecteur, émancipateur, et un lieu d’apprentissage de la citoyenneté démocratique, un lieu de travail et de vie collective ouvert sur les territoires proches et lointains, où l’on fait à la fois l’expérience de la solidarité et de l’autonomie, de la coopération plutôt que la concurrence, de l’estime de soi, des autres et des cadres collectifs. - un cadre inédit pour les éducateurs et la transmission. C’est la capacité à se mettre d’accord sur l’intérêt général et à mettre en œuvre des valeurs et principes trop souvent contredits par les faits, qui rendent crédible tout projet démocratique. Si la société ne veille pas à préserver, en paroles et en actes, le « sacré républicain » dont. - faire de l’éducation contre tous les préjugés une ligne de force commune de l’École, ne s’en tenant pas à l’apparence de valeurs partagées, à l’uniformisation médiatique des goûts qui masquent de profondes disparités entre les croyances et les mentalités ; - explorer tous les aspects de la culture indispensable à la construction d’une citoyenneté démocratique qui suppose de considérer l’École comme un lieu d’apprentissage de la démocratie, c’est-à-dire de droits et d’obligations réciproques, de construction de la parole et de l’argumentation et de reconnaître la personne de l’élève ; - s’attacher à faire émerger dans les cultures particulières la part d’universel, aussi petite soit-elle, qui donne la chance à tout individu, à tout groupe de se relier et de se confronter à l’Autre, dans des rapports de compréhension mutuelle, de coopération, en s’inscrivant dans une histoire et un projet.